Aller au contenu principal

De l'ancien camping au pont des soldats

De l'ancien camping au pont des soldats

Secteur Station Sport Nature

 

Un environnement plus naturel

 

renat06.jpgVéritable espace de transition entre la campagne et le centre historique, le secteur de l’Auzelou offre un cadre naturel à la ville. Sur ce tronçon, les faibles contraintes urbaines permettent au projet d'esquisser une rivière naturelle.

 

Abrupte, instable et laissant échapper des déchets sauvages lors des crues, la rive droite perturbe la vie de la rivière et des usages associés. L’enjeu sur le secteur est de restaurer les abords afin d’améliorer la qualité du lit du cours d’eau et de maintenir la pratique du canoë–kayak.

 

 
Redessiner et diversifier les écoulements

 

La faible hauteur d’eau sur ce secteur limite la croissance des salmonidés et ne permet pas l’initiation au canoë-kayak. Les doubles épis réalisés en amont de la Station Sports Nature recréeront naturellement un bassin d’eaux calmes avec une ligne d’eau relevée.

 

En aval, la combinaison d’épis alternés et d’amas rocheux génère des eaux vives et un courant plus rapide. Cette diversité des écoulements répond à l’ensemble des besoins : les salmonidés retrouvent ainsi des milieux adéquats pour leur cycle de vie ; les kayakistes bénéficient d’un nouvel espace d’apprentissage

 

travaux_correze_T1_S1_02.jpg

 

 
Stabiliser les berges

 

renat09.jpgAux abords de la Station Sports Nature, les berges composées de remblai sont purgées et les déchets évacués. La base de la berge est réalisée avec des blocs rocheux pour assurer une bonne stabilité et offrir localement des abris pour les poissons. Cette partie de l'aménagement a été étudiée pour permettre le cheminement des kayakistes et la mise à l'eau des bateaux. La jonction avec l'enrochement est réalisée avec un lit de plants et plançons pour obtenir une protection rapide de la berge grâce aux branches de saules puis à leurs racines qui se développent facilement dans les terrains gorgés d'eau.

 

La végétalisation du reste de la berge est obtenue par ensemencement de graminées et plantation d'arbustes adaptés aux bords de cours d'eau. Ainsi un mélange de 17 plantes herbacées et 13 espèces d'arbustes vont coloniser le sol et servir de refuge pour les animaux de bord de cours d'eau (oiseaux, libellules, papillons….).

 

travaux_correze_T1_S2.jpg

 

 

 

 

 

Secteur Parc de l'Auzelou

 
 

Un environnement plus naturel

 

Véritable espace de transition entre la campagne et le centre historique, le secteur de l’Auzelou offre un cadre naturel à la ville. Sur ce tronçon, les faibles contraintes urbaines permettent au projet de renaturation de révéler l’esquisse d’une rivière autrefois naturelle.

 

Le seuil, la passerelle et l'aire de jeux sont aujourd'hui des installations vétustes qui ne répondent plus à la réglementation. Ici, l'enjeu est de développer un projet complet de renaturation afin de sensibiliser les habitants, riverains et promeneurs à l'espace rivière dans son ensemble.

 

 
Reprofiler le lit et les berges

 

Le seuil de l'Auzelou et sa passe à poissons ne sont plus fonctionnels et perturbent la circulation de la faune aquatique. Les aménagements initialement conçus pour la baignade (murs et seuil) ont partiellement endigué la rivière. Leur suppression est l'occasion de redonner un tracé plus naturel à la Corrèze. Sur cette zone, un nouveau profil asymétrique est réalisé : une rive gauche en pente douce et une zone plus profonde en rive droite.

 

Tout comme sur le secteur amont, des épis et amas rocheux contribuent à rehausser la ligne d'eau et à diversifier les écoulements. Ces aménagements sont destinés à reproduire des habitats proches de ceux colonisés par la faune aquatique dans des secteurs non artificialisés.

 

travaux_correze_T1_S3.jpg

 

 

 

Requalifier les berges et redonner l'accès à la rivière

 

Avec la suppression du seuil et des murs (de la baignade), la rive droite est la plus exposée au courant et doit donc être protégée. Ainsi la berge est enrochée à sa base et plantée d'arbustes ponctués de dallages pour offrir des points de vue et des accès à la rivière.

 

Le reprofilage en pente douce de la rive gauche favorise une végétation basse composée de graminées et d'hélophytes (salicaires, reine des près, lysimaque…). Quelques arbustes en massif viennent compléter la végétalisation de la berge.

 

travaux_correze_T1_S4.jpg

 

 

 

En vidéo