Aller au contenu principal

Smolensk

Smolensk

Jumelage depuis 1981

 

Smolensk se situe sur le Dniepr, c'est la capitale de l’Oblast et elle est séparée de Moscou par près de 400 kilomètres de forêts de bouleaux et de pins.

 

Smolensk, la russe a bien des points communs avec Tulle la corrézienne. Elle fut à plusieurs époques de son histoire ville martyre d’abord sous le joug des troupes napoléoniennes puis avec l’invasion nazie.

 

 

Elle compte 380 000 habitants et son patrimoine culturel immense ne demande qu’à être découvert : des murs fortifiés qui entourent la vieille ville, des avenues immenses, des musées fabuleux dont une « annexe » du musée de Saint Petersbourg, un magnifique parc, de nombreuses églises et une dynamique économique qui se confirme avec la taille du diamant, l'industrie du bois, les universités de pointe, la production de cordes, l'agro-alimentaire…

 

 

Un petit peu d'histoire

 

Le jumelage entre les deux villes est initié par l’association France-URSS et de son secrétaire départemental, Henri Boucharel, en 1977. Le CM adopte le 27 octobre 1978, le principe d’un jumelage entre les deux communes.

 

Smolensk est une ville marquée par les évènements de la seconde guerre mondiale. Des combats acharnés s’y sont déroulés durant plusieurs mois au cours de l’été 1941 après l’attaque de l’Allemagne nazie contre l’Union soviétique. La ville fut également le théâtre de combats violents lors de la retraite allemande 1943. La ville fut pratiquement anéantie et les pertes humaines dans la population civile furent très élevées. Il s’agit comme Tulle, d’une ville martyre, victime du nazisme.

 

Le pacte d'amitié est signé au mois de mai à Smolensk par le représentant du Conseil Municipal, Charles MONTAGNAC puis contresigné au mois d’octobre 1981 à Tulle par Jean Combasteil, Maire de Tulle, et Anatoli Emilianov, Président du Comité exécutif du soviet des députés du peuple de Smolensk, lors de la venue d’une délégation soviétique à Tulle.

 

 

Le savez-vous ?

 

 

En 1990, la Ville décide de dénommer la place du marché de la gare (ancienne place Staline), place Smolensk.

 

 

Thumbnail
Visite à Smolensk, le 20 août 1984